.

WhatsApp Image 2022-06-24 at 17.04.13

Richard H. Black, colonel américain et ancien sénateur de Virginie : « L’Ukraine a perdu la guerre ».  « L’Ukraine est presque complètement à court de munitions…. L’Ukraine perd 6 000 soldats par mois, soit 60 fois plus que ce que les États-Unis ont subi au Vietnam. L’OTAN reconnaît que la guerre est perdue ; la guerre des sanctions a échoué ; les tentatives de Biden pour étrangler le commerce russe ont échoué ; les pays indépendants n’apprécient pas qu’on leur dise avec qui ils peuvent ou ne peuvent pas commercer ; quiconque s’attend à ce que les Russes cèdent ne comprend pas la psyché russe ; le monde doit bientôt se rendre à l’évidence, la guerre est perdue », a-t-il déclaré.

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

.

WhatsApp Image 2022-06-21 at 17.27.43

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

.

WhatsApp Image 2022-06-20 at 14.43.12

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

.

WhatsApp Image 2022-06-20 at 10.48.32

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

.

WhatsApp Image 2022-06-18 at 16.52.16

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

.

WhatsApp Image 2022-06-18 at 16.50.46

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

.

WhatsApp Image 2022-06-18 at 15.30.35

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

.

WhatsApp Image 2022-06-18 at 15.30.22

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

# RADIO.LUCMICHEL/ EODE GEOPOLITIQUE/ LUC MICHEL (EODE-BRUXELLES) : GUERRE HYBRIDE, L’AXE TEHERAN-CARACAS SE RENFORCE (INTERVIEW POUR PRESS TV DU 11 06 2022)

Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-eode-geopolitique-luc-michel-eode-bruxelles-guerre-hybride-laxe-teheran-caracas-se-renforce-interview-pour-press-tv-du-11-06-2022-134472/

La Guerre anti-sanctions US bat son plein aux Caraïbes et en Afrique !

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro arrivé ce vendredi à l’invitation spéciale du président Raissi à Téhéran, a été officiellement accueilli au palais de Saadabad pour ce qu’il a lui-même décrit lors d’un entretien accordé à Hispan TV, chaîne iranienne en langue espagnole de « pacte stratégique de 20 ans à signer avec l’Iran ». Un pacte stratégique avec l’Iran qui dixit Maduro a lancé en mai 2020, en envoyant cinq pétroliers bourrés d’essence au Venezuela, les « fondements mêmes d’un ordre anti-impérialiste nouveau » :

le peuple vénézuélien était en manque et l’Iran a volé à son secours contre les sanctions injustes des USA qui avaient paralysé l’action de quatre raffineries vénézuéliennes. Où en est l’alliance Iran-Venezuela deux ans plus tard? Le Venezuela a repris ses exportations pétrolières avec un secteur énergétique en plein boom protectionnel à la faveur d’un appui iranien. L’Iran et le Venezuela ont supprimé le dollar et sont entrés dans un système de troc qui voit le pétrole lourd de l’Iran expédié vers les raffineries vénézuéliennes où il est raffiné. Puis le Venezuela possède une usine à drone Ababil et plusieurs vols directs Téhéran-Caracas par semaine.

A QUOI RIME TOUT CECI ? UNE PRESENCE ENERGETIQUE ET MILITAIRE IRANIENNE DANS LE PRE CARRE US.

Cette présence peut-elle mener encore plus loin ? Évidemment, si on en juge par ce qui arrive à la Grèce. La base méditerranéenne d’Israël/US; alias Grèce a cru bon de détourner pour le compte US 100 000 barils de pétrole iraniens. Il en a perdu 1.8 millions deux jours plus tard quand les commandos du CGRI ont saisi deux pétroliers grecs. Un front anti-US anti-OTAN étendu du golfe Persique à la méditerranée et de là aux caraïbes ? Visiblement. Téhéran et Caracas viennent de signer un pacte stratégique de 20 ans.

Dans une interview exclusive accordée à Hispan TV, le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré que « le Venezuela et l’Iran ont pour objectif commun de combattre le colonialisme, l’impérialisme et le racisme ». « Les liens de fraternité et de solidarité entre l’Iran et le Venezuela sont forts parce que nous nous considérons comme des compagnons de lutte », a-t-il déclaré sur Hispan TV. Et d’ajouter : Téhéran et Caracas ont une histoire révolutionnaire et se sont toujours soutenus mutuellement dans les moments difficiles.

En effet, L’Iran a envoyé du carburant au Venezuela malgré les sanctions et les menaces des États-Unis, a déclaré Maduro : “L’arrivée du navire iranien au Venezuela a été extraordinaire. À l’époque, nous avions fermé quatre de nos raffineries en raison du terrorisme économique imposé par les États-Unis. Nous n’avions plus de carburant et l’Iran nous a aidé.

L’IRAN ET LE VENEZUELA SONT DES PIONNIERS DANS L’EMERGENCE D’UN NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LES DEUX PAYS PARTAGENT LES MEMES OBJECTIFS DANS LA LUTTE CONTRE LE COLONIALISME, L’IMPERIALISME ET LE RACISME.

Dans une autre partie de son discours, le président vénézuélien a souligné la nécessité pour les nations iranienne et vénézuélienne de se tenir informées de la guerre des sanctions et de trouver des moyens de les contrer avec vigueur.

Très bonne nouvelle quand on la met aux côtés de cette autre information communiquée tout à l’heure selon laquelle l’Iran et le Venezuela ont signé un pacte stratégique de 20 ans visant à renforcer la coopération dans divers domaines entre Téhéran et Caracas.

La cérémonie de signature s’est officiellement tenue samedi en présence de hauts responsables des deux pays dans la capitale iranienne, Téhéran. L’accord de partenariat comprend une coopération dans les domaines de la science, de la technologie, de l’agriculture, du pétrole et du gaz, de la pétrochimie, du tourisme ainsi que de la culture.

Dans l’après-midi, l’Iran a remis au Venezuela le deuxième des deux pétroliers que Caracas avait recommandés à l’Iran. Est-ce un hasard si simultanément à cette signature un tribunal grec vient de faire la marche arrière en décrétant la dessaisie du pétrolier iranien que la Grèce avait détourné le 25 mai dernier sur l’ordre US ? Alors que le prix du gaz aux États-Unis augmente, un pétrolier grec saisi par l’Iran détient des dizaines de milliers de gallons de pétrole d’une valeur de plus de 100 millions de dollars qui se dirigeaient vers le Texas, selon un responsable de l’administration et un ancien responsable de l’administration, cités par NBC News. Pas de choix donc pour l’axe US/Grèce qui n’ose pas militairement provoquer l’Iran. ‘Fin mai, le pétrolier Prudent Warrior voyageait d’Irak vers les États-Unis, selon les responsables, lorsque l’Iran l’a saisi dans les eaux internationales du golfe Persique et l’a conduit dans les eaux territoriales iraniennes’, indique la chaîne américaine.

Reuters a rapporté que le pétrolier transportant un million de barils de pétrole brut iranien entre dans les eaux vénézuéliennes. ‘Nous n’avons aucun commentaire sur la destination du navire ou du pétrole. Et nous n’avons aucun commentaire sur nos engagements diplomatiques’, a déclaré un porte-parole du département d’État, ajoutant que Washington avait condamné la saisie par les gardiens de la Révolution le 27 mai des deux navires battant pavillon grec. ‘Les États-Unis continuent de se tenir aux côtés de la Grèce, notre principal allié et partenaire de l’OTAN face à cette saisie injustifiée.’

Luc Michel, géopoliticien, s’exprime sur ce sujet.

* RADIO.LUCMICHEL
https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/
* LUCMICHEL-TV
https://vk.com/lucmicheltv

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ COMMENT LA RUSSIE A GAGNE LA GUERRE DES SANCTIONS CONTRE LES OCCIDENTAUX

LM.GEOPOL -IV-2022 guerre des sanctions (2021 06 12) FR

Le Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
de LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ)/
2022 06 12 Série IV/
(avec Beninwebtv – AFP et LLB)

les médiamensonges de la propagande de guerre de l’OTAN s’écroulent par pans entiers …

LA DETTE EXTERIEURE RUSSE A DIMINUE DE 2,6 MILLIARDS DE DOLLARS DEPUIS JANVIER

La dette extérieure de la Russie a diminué de 2,6 milliards de dollars depuis le début de l’année, indique un rapport de la Cour des comptes de Russie.

« La dette publique extérieure de la Fédération de Russie s’est chiffrée à 57,1432 milliards de dollars le 1er avril 2022, ce qui a constitué une baisse de 2,5588 milliards de dollars ou de 4,3% par rapport au 1er janvier 2022 (59,702 milliards de dollars), précise le rapport. Le texte ajoute que les dépenses sur le service de la dette ont augmenté au premier trimestre de 24,6 millions de dollars (+6,6%) en glissement annuel.

Les transportations de pétrole russe par les sociétés européennes ont presque doublé
Selon le quotidien britannique The Independent, Les sociétés européennes ont presque doublé les transportations de pétrole russe depuis le début de l’opération militaire en Ukraine, ce qui a augmenté le budget de Moscou de milliards de dollars.

Les sociétés européennes sont autorisées à recevoir du revenu de telles transportations vers l’Inde et la Chine puisque les sanctions de l’UE ne concernent pas les livraisons pétrolières vers les pays hors de l’Union européenne. Selon les estimations des experts, les compagnies maritimes basées en Grèce, à Chypre et à Malte ont transporté depuis février 178 millions de barils de pétrole en provenance de Russie d’un coût total de 17,3 milliards de dollars.

Pour rappel, les chefs d’État et de gouvernement européens sont parvenus mardi dernier à un accord commun sur le sixième train de sanctions contre la Russie. Après un mois de discussions, ils ont réussi à convenir d’un embargo sur le pétrole russe qui ne concernera que les livraisons par bateaux-citernes en épargnant celles qui s’effectuent par oléoducs. L’embargo entrera en vigueur fin 2022.

POUTINE ESTIME QU’IL N’Y AURA PAS DE NOUVEAU « RIDEAU DE FER » EN RUSSIE

Vladimir Poutine a estimé jeudi que la politique russe de contournement des sanctions occidentales, prévoyant de produire en Russie de nombreux biens jusqu’alors importés, n’était « pas la panacée » et que Moscou allait devoir chercher de nouveaux partenaires commerciaux.

Interrogé durant une rencontre avec de jeunes entrepreneurs par un développeur de vaccins s’inquiétant de nombreuses pénuries en raison des sanctions occidentales, Vladimir Poutine a reconnu que « la substitution des importations n’est pas la panacée ».

« Nous n’allons pas tenter de remplacer complètement les importations », a-t-il ajouté, estimant qu’ »il faut collaborer avec tous ceux avec qui il est possible de collaborer ». « Mais pour les technologies d’importance critique, bien sûr, nous devons avoir nos propres compétences. Nous allons les développer », a-t-il poursuivi.

Dans sa question, l’interlocuteur de Vladimir Poutine expliquait notamment « ne pas pouvoir toujours obtenir les matières premières, des matériaux, des équipements d’une importance cruciale » produits dans les pays occidentaux et « sans équivalent en Russie ».

Vladimir Poutine a aussi estimé que la Russie ne connaîtrait pas un nouveau « Rideau de fer » malgré les sanctions occidentales. Le dirigeant russe a déclaré qu’ »un pays comme la Russie ne pouvait pas se renfermer sur lui-même ».

Malgré les sanctions imposées par l’Occident suite à l’invasion russe de l’Ukraine et la fuite d’un nombre important d’entreprises et d’investisseurs, Moscou se dit optimiste quant à son économie: « Nous ne referons pas l’erreur de l’Union soviétique », affirme Poutine. « Nous nous étions isolés et avions créé de nos propres mains ce que l’on appelle le Rideau de fer. »

POUR CE FAIRE, LA RUSSIE POURRAIT SE TOURNER VERS D’AUTRES SUPERPUISSANCES ECONOMIQUES COMME LA CHINE, L’INDE OU LE MOYEN-ORIENT.

Les pays occidentaux ont imposé de lourdes sanctions à la Russie depuis le début de son offensive en Ukraine le 24 février, interdisant les exportation dans de nombreux secteurs tandis que la perturbation des chaînes d’approvisionnement complique le commerce avec des partenaires alternatifs.

En mai, la Russie a publié une liste d’une centaine de catégories de marchandises dont l’importation sans l’accord des détenteurs de la propriété intellectuelle est autorisée afin de contourner les restrictions.

Dans le domaine médical, la ville de Moscou a dit en avril avoir construit, sans en préciser la date, trois usines de médicaments pour compenser la suspension des importations pharmaceutiques, dont dépendent fortement les Russes.

Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ)

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou, Téhéran et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

* WEBSITE http://www.lucmichel.net/
LUCMICHEL-TV https://vk.com/lucmicheltv
RADIO.LUCMICHEL
https://www.podcastics.com/podcast/radiolucmichel/
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
FACEBOOK https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés