# RADIO.LUCMICHEL/ PCN- НОП/ GEOPOLITIQUE ANTI-NATO/ LUC MICHEL ANALYSE LA DUPLICITE TURQUE D’ERDOGAN (II): ANKARA AURAIT-ELLE CHANGE DE CAMP GEOPOLITIQUE ?

Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-pcn-nop-geopolitique-anti-nato-luc-michel-analyse-la-duplicite-turque-derdogan-ii-ankara-aurait-elle-change-de-camp-geopolitique-139348/

Luc Michel, géopoliticien, nous donne plus d’explications (interview inédite pour Press TV. 2022).

* RADIO.LUCMICHEL

https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

* LUCMICHEL-TV

https://vk.com/lucmicheltv

* PCN-TV

https://vk.com/pcnwebtv

* PCN-TV YouTube (Archives 2009-2016) :

https://www.youtube.com/user/PCNTVnetwork

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

# RADIO.LUCMICHEL/ PCN- НОП/ GEOPOLITIQUE ANTI-NATO/ LUC MICHEL ANALYSE LA DUPLICITE TURQUE D’ERDOGAN (I): SECONDE ARMEE DE L’OTAN ET FAUSSE AMIE DE MOSCOU


Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-pcn-nop-geopolitique-anti-nato-luc-michel-analyse-la-duplicite-turque-derdogan-i-seconde-armee-de-lotan-et-fausse-amie-de-moscou-139347/

Luc Michel, géopoliticien, nous donne plus d’explications (interview inédite pour Press TV. 2022).

* RADIO.LUCMICHEL

https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

* LUCMICHEL-TV

https://vk.com/lucmicheltv

* PCN-TV

https://vk.com/pcnwebtv

* PCN-TV YouTube (Archives 2009-2016) :

https://www.youtube.com/user/PCNTVnetwork

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

# RADIO.LUCMICHEL/ LUC MICHEL SUR LA TABLE-RONDE DE PARS TODAY DU 06 08 2022/ SYRIE – UKRAINE – ADZERBAIDJAN : LES GRANDS-ECARTS D’ERDOGAN OU LES CHANTAGES ET LA DUPLICITE TURQUES A LEUR SOMMET

Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-luc-michel-sur-la-table-ronde-de-pars-today-du-06-08-2022-syrie-ukraine-adzerbaidjan-les-grands-ecarts-derdogan-ou-les-chantages-et-la-duplicite-turques-a-leur-sommet-139346/

L’exemple de la Syrie :
Les combats font rage contre le Sultan… Deux semaines après le sommet de Téhéran où Erdogan a été sommé d’éviter tout agissement dans le nord de la Syrie, l’armée syrienne a intensifié son action dans le nord. Le 4 août, l’armée syrienne a ciblé avec un missile guidé antichar une excavatrice de l’armée turque qui construisait des fortifications près de la ville d’Afes située à Idlib dans le nord-ouest de la Syrie, a-t-on appris du site web South Front. Selon certaines sources d’information, la frappe de missiles a détruit l’excavatrice.

En janvier, l’armée turque a établi une position à l’intérieur d’Afes. Des dizaines de soldats ainsi que plusieurs chars et véhicules blindés de transport de troupes ont été déployés dans la région. Afes est situé à 2,5 kilomètres au nord de l’autoroute M4, qui relie la ville industrielle d’Alep au port de Lattaquié, et à environ 3 kilomètres à l’ouest de l’autoroute M5 qui relie Alep à la capitale, Damas. La position à Afes n’est que l’une des dizaines de sites militaires turques installées à Idlib. Malgré le déploiement de troupes turques, la région est dirigée par les terroriste Hayat Tahrir al-Cham (HTC), affilié à al-Qaïda.

Idlib est soumis à un cessez-le-feu négocié par la Russie et la Turquie il y a plus de deux ans. Cependant, la situation dans la région reste tendue. La veille encore, quatre terroristes membres du HTC avaient été tués et huit autres blessés lorsque leur véhicule avait été pris pour cible par des militaires syriens. L’attaque était une riposte à une récente violation du cessez-le-feu. C’est dans ce contexte que s’inscrit les récentes attaques de missiles contre des positions de l’armée turque à Azaz.

Selon le site web militaire russe Avia-pro, les positions de l’armée turque situées non loin de la ville d’Azaz, dans le nord-ouest d’Alep, ont essuyé des tirs de missiles. Les attaques de missiles ont infligé des dommages aux positions de l’armée turque et des terroristes affiliés dans la ville syrienne d’Azaz.

Ayssar Midani, analyste franco-syrienne des questions internationales et Luc Michel, géopoliticien, s’expriment sur le sujet.

* RADIO.LUCMICHEL

https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

* LUCMICHEL-TV

https://vk.com/lucmicheltv

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

# RADIO.LUCMICHEL/ LUC MICHEL SUR LA TABLE-RONDE DE PARS TODAY DU 05 08 2022/ TAIWAN-CHINE VS USA : LES ENJEUX GEOPOLITIQUES

Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-luc-michel-sur-la-table-ronde-de-pars-today-du-05-08-2022-taiwan-chine-vs-usa-les-enjeux-geopolitiques-139248/

Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, est arrivée à Taïwan le 2 août dans la soirée. Le ministère de la Défense chinoise a annoncé, en réponse, des «actions militaires ciblées».

Selon des images diffusées par Reuters, la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, est arrivée à Taïwan le 2 août, malgré les mises en garde de la Chine plus tôt dans la journée. Son avion a atterri à l’aéroport de Taipei Songshan un peu avant 23h, heure locale. Elle a fait une apparition rapide sur le tarmac, où elle a été reçue par Joseph Wu, le ministre des Affaires étrangères de l’île. Elle a déclaré quelques minutes plus tard, dans un communiqué de presse, réaffirmer le «soutien inconditionnel» des Etats-Unis à Taïwan, précisant que cette visite ne «contredi[sait]» pas la politique américaine concernant la Chine. Toutefois, cette visite hautement politique risque de tendre un peu plus les relations entre les Etats-Unis et Pékin.

La diplomatie chinoise a immédiatement réagi, également dans un communiqué de presse, fustigeant l’attitude «extrêmement dangereuse» des Etats-Unis. «Les Etats-Unis [...] tentent d’utiliser Taïwan pour contenir la Chine», a fait valoir le ministère des Affaires étrangères dans le document, ajoutant que Washington «ne cesse de déformer, d’obscurcir et de vider de tout sens le principe d’une seule Chine, d’intensifier ses échanges officiels avec Taïwan et d’encourager les activités séparatistes « indépendantistes » de Taïwan». Wu Qian, porte-parole du ministère chinois de la Défense, a lui assuré que la Chine allait lancer des «actions militaires ciblées» en représailles à la visite de Nancy Pelosi, afin de «défendre résolument la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale et à fermement contrecarrer les ingérences extérieures et les tentatives séparatistes d’ »indépendance de Taïwan »». Plus tôt dans la journée, Hua Chuying, porte-parole de la diplomatie chinoise avait déjà mis en garde les Américains : «Les Etats-Unis auront assurément la responsabilité [des conséquences] et devront payer le prix de leur atteinte à la souveraineté et à la sécurité de la Chine.»

Ayssar Midani, analyste franco-syrienne des questions internationales et Luc Michel, géopoliticien, interviennent à ce sujet.

* RADIO.LUCMICHEL

https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

* LUCMICHEL-TV

https://vk.com/lucmicheltv

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

# RADIO.LUCMICHEL/ EODE GEOPOLITIQUE/ LUC MICHEL (EODE-BRUXELLES) : COMMENT L’INDE EST DEVENUE LE PRINCIPAL PARTENAIRE DE LA RUSSIE

Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-eode-geopolitique-luc-michel-eode-bruxelles-comment-linde-est-devenue-le-principal-partenaire-de-la-russie-139245/

Jadis maillon faible de BRICS et partenaire stratégique des USA et de la France dans l’Océan Indien, après le 24 février, l’Inde est devenue le principal partenaire géopolitique de la Russie. L’Inde est le pays le plus pertinent et le plus utile pour la coopération maritime et militaire avec la Russie en raison de son appartenance aux BRICS, à l’OCS et de ses intérêts dans l’Arctique
Luc Michel, géopoliticien, s’exprime sur ce sujet.

APRES LE 24 FEVRIER, L’INDE EST DEVENUE LE PRINCIPAL PARTENAIRE GEOPOLITIQUE DE LA RUSSIE.

Les deux pays se sont rapprochés tant sur le plan géopolitique qu’économique.

Selon les statistiques indiennes, le chiffre d’affaires commercial entre les deux pays s’est élevé à 6,4 milliards de dollars américains de janvier à avril 2022. C’est presque deux fois plus que sur la même période l’année dernière. L’Inde achète des hydrocarbures russes sanctionnés et des entreprises laissées par des sociétés occidentales.

Fin 2021, lors du sommet de New Delhi, des accords militaires ont été signés, notamment sur la fourniture de systèmes S-400. En outre, la Russie et l’Inde organisent des exercices militaires conjoints.

L’accord clé RELOS (Reciprocal Exchange of Logistics Agreement) est élaboré depuis longtemps et doit être signé prochainement. Conformément à ce document, la Russie et l’Inde peuvent utiliser des installations logistiques militaires lorsqu’elles visitent leurs ports, bases et installations militaires respectifs.

L’Inde a ouvertement appelé à soutenir la vision russe du développement du système de production de matériel et s’intéresse au développement de l’Arctique.

L’INTERET DE L’INDE POUR LA REGION ARCTIQUE

L’intérêt de l’Inde pour la région arctique s’est accru dernièrement, en partie pour contrebalancer l’ambition de la Chine. Dans un avenir proche, New Delhi a l’intention d’investir, notamment, dans l’exploration du pétrole, du gaz et d’autres minéraux de terres rares russes. Le soutien de la Fédération de Russie dans le domaine de la sécurité stratégique est nécessaire pour leur protection.

Actuellement, l’Inde ne dispose ni d’installations portuaires ni de bases navales dans l’Arctique. Un accord tel que RELOS permettra à la marine indienne d’avoir une plus grande couverture opérationnelle dans cette région, et la Russie pourra étendre son influence dans l’océan Indien – une zone d’intérêts directs des États-Unis.

LA RUSSIE ET L’INDE VEULENT RENFORCER LEURS POSITIONS DANS L’ARCTIQUE

La Russie veut renforcer ses positions dans l’Arctique, à la fois sur le plan économique et militaire, selon une nouvelle doctrine navale russe, signée dimanche par Vladimir Poutine à l’occasion de la Journée de la Flotte russe.

L’Arctique est en train de « se transformer en une région de concurrence internationale, non seulement du point de vue économique, mais aussi du point de vue militaire », stipule cette doctrine, signée en grande pompe dans le cadre d’une parade navale à Saint-Pétersbourg (nord-ouest).

Compte tenu de ces facteurs, la Russie va renforcer « ses positions dirigeantes dans l’exploration et la conquête de l’Arctique » et de ses gisements de minéraux et assurer sa « stabilité stratégique » dans la zone en renforçant le potentiel militaire des Flottes russes du Nord et du Pacifique, précise le document.

Dans l’Arctique, le pays souhaite également « développer pleinement la Route maritime du Nord », aussi appelé le Passage du Nord-Est qui relie l’Europe à l’Asie en longeant les côtes russes, pour le transformer en une voie « sécurisée et compétitive qui fonctionnerait toute l’année », selon la doctrine.

* RADIO.LUCMICHEL

https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

* LUCMICHEL-TV

https://vk.com/lucmicheltv

* EODE-TV sur YouTube

https://www.youtube.com/user/EODEtv

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

# RADIO.LUCMICHEL/ INTERVIEW DE LUC MICHEL POUR PRESS TV DU 2022/ TAIWAN – UKRAINE – SYRIE : LE MIROIR DU CYNISME, DE L’HYPOCRISIE ET DE LA PROPAGANDE OCCIDENTALE SE LEZARDE

Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-interview-de-luc-michel-pour-press-tv-du-2022-taiwan-ukraine-syrie-le-miroir-du-cynisme-de-lhypocrisie-et-de-la-propagande-occidentale-se-lezarde-139261/

Pelosi a ainsi promis que Washington continuait son soutien à Taiwan. La présidente de la Chambre, a cependant, déclaré que son voyage ne visait pas à changer le statu quo à Taiwan. Elle a fait ces commentaires au Japon, qui est la destination finale de sa tournée en Asie de l’Est.
La visite de la cheffe des députés américains Nancy Pelosi sur l’île insulaire a provoqué la fureur de la Chine. Très en colère Pékin a déclaré que Washington joue avec le feu et s’est engagé à punir ceux qui offensent Pékin. «Sous couvert de «démocratie» les États-Unis violent la souveraineté de la Chine», s’est emporté pour sa part le chef de la diplomatie chinoise.
La Chine considère Taïwan comme une partie inséparable de son territoire et a averti Washington qu’elle pourrait déclencher une guerre en poussant davantage le territoire insulaire à rechercher l’indépendance. Pékin est fermement opposé au soutien militaire et politique des États-Unis à Taïwan, affirmant que cela enhardit les forces séparatistes.
Pour le président chinois, Xi Jinping, la question de Taiwan était née de la faiblesse et du chaos de la nation chinoise taiwanaise et qu’elle serait résolue lorsque le renouveau national deviendrait une réalité.
À la suite de la visite de Pelosi, la Chine a suspendu les importations de fruits et de poisson en provenance de Taïwan, tout en interrompant les exportations de sable vers l’île.
La Chine dit mettre fin à la coopération avec les États-Unis sur plusieurs dossiers. Pékin a également annoncé des sanctions à l’encontre de Nancy Pelosi.
Déjà vives, les tensions entre les États-Unis et la Chine connaissent une nouvelle poussée autour de la question de Taïwan ces derniers jours, qui ressurgissent avec acuité.

TAÏWAN: LA CHINE ANNONCE «IMPOSER DES SANCTIONS» A NANCY PELOSI !

La visite de la présidente de la Chambre des représentants à Taïwan a attisé les tensions entre les Etats-Unis et la Chine, qui considère l’île comme faisant partie de son territoire. La Chine a annoncé vendredi « imposer des sanctions » à la cheffe des députés américains Nancy Pelosi et à sa « famille proche » après sa visite à Taïwan, qui a déclenché la colère de Pékin et le lancement de vastes manœuvres militaires. Avec sa visite, Mme Pelosi s’est « gravement ingérée dans les affaires intérieures de la Chine et a porté atteinte à sa souveraineté et à son intégrité territoriale », a indiqué le ministère des Affaires étrangères, sans donner de détails sur ces sanctions. Ces dernières années, la Chine a imposé des sanctions à de nombreux représentants américains pour avoir agi, selon elle, contre ses intérêts et s’être exprimé sur les droits humains concernant Hong Kong et le Xinjiang (nord-ouest), parfois sans spécifier la nature de ces sanctions. En mars, Pékin avait appliqué des restrictions de visas à une liste non publique de fonctionnaires américains qui auraient « inventé des mensonges sur des questions de droits humains impliquant la Chine ». L’ex-secrétaire d’État américain Mike Pompeo, ainsi que Peter Navarro, qui avait été conseiller commercial auprès de Donald Trump, ont eux aussi été sanctionnés par le passé : ils ont interdiction d’entrer en Chine ou de faire des affaires avec des entreprises chinoises.

La Chine, qui considère Taïwan comme partie intégrante de son territoire, a lancé jeudi, en réaction à la visite de Mme Pelosi, les plus importants exercices militaires de son histoire autour de l’île, qui vont durer jusqu’à dimanche.

UKRAINE. LES TACTIQUES DE COMBAT UKRAINIENNES METTENT LES CIVILS EN DANGER

Bases militaires installées dans des zones résidentielles, y compris des écoles et des hôpitaux
Attaques lancées depuis des zones civiles peuplées
Les forces ukrainiennes ont mis des civils en danger en établissant des bases et en faisant fonctionner des systèmes d’armement dans des zones résidentielles peuplées, notamment dans des écoles et des hôpitaux, alors qu’elles repoussaient l’invasion russe qui a commencé en février, a déclaré Amnesty International aujourd’hui. De telles tactiques violent le droit international humanitaire et mettent en danger les civils, car elles transforment des biens civils en cibles militaires. « Nous avons documenté une tendance des forces ukrainiennes à mettre en danger les civils et à violer les lois de la guerre lorsqu’elles opèrent dans des zones peuplées, a déclaré Agnès Callamard, secrétaire générale d’Amnesty International. « Le fait d’être en position défensive ne dispense pas l’armée ukrainienne de respecter le droit international humanitaire.

La plupart des zones résidentielles où se trouvaient les soldats se trouvaient à des kilomètres des lignes de front. Des alternatives viables étaient disponibles qui ne mettraient pas en danger les civils – telles que des bases militaires ou des zones densément boisées à proximité, ou d’autres structures plus éloignées des zones résidentielles. Dans les cas qu’elle a documentés, Amnesty International n’a pas connaissance du fait que les militaires ukrainiens qui se sont installés dans des structures civiles dans des zones résidentielles ont demandé ou aidé des civils à évacuer les bâtiments voisins – un manquement à prendre toutes les précautions possibles pour protéger les civils.

Luc Michel, géopoliticien, nous donne plus d’explications.

* RADIO.LUCMICHEL

https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

* LUCMICHEL-TV

https://vk.com/lucmicheltv

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés

.

WhatsApp Image 2022-08-05 at 05.39.29

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS | Commentaires fermés

.

WhatsApp Image 2022-08-05 at 05.39.18

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS | Commentaires fermés

.

WhatsApp Image 2022-08-05 at 05.39.07

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS | Commentaires fermés

# RADIO.LUCMICHEL/ INTERVIEW DE LUC MICHEL POUR PRESS TV DU 04 08 2022/ LES SANCTIONS AMERICAINES DEVIENNENT DE LA PIRATERIE INTERNATIONALE

Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-interview-de-luc-michel-pour-press-tv-du-04-08-2022-les-sanctions-americaines-deviennent-de-la-piraterie-internationale-139199/

Caracas a dénoncé l’appel américain à l’adresse de l’Argentine pour saisir un avion-cargo vénézuélien immobilisé à Buenos Aires depuis juin. Le président Nicolas Maduro a déclaré que Washington visait à voler un avion qui appartient légalement au Venezuela.
Ces déclarations protestataires sont intervenues après que le ministère américain de la Justice a déclaré que l’avion vendu par la compagnie aérienne iranienne Mahan Air à la société vénézuélienne Emtrasur était « un transfert non autorisé ». Washington a prétendu que le transfert est en violation des lois américaines imposées pour contrôler les exportations, car les deux compagnies aériennes sont sous le coup de sanctions extraterritoriales US.

L’avion est bloqué et reste immobilisé en Argentine depuis le 8 juin. Lundi, le juge fédéral argentin a ordonné le départ d’une douzaine de 19 membres d’équipage, dont des Iraniens et des Vénézuéliens. L’ordre a été émis après que l’Iran a convoqué l’envoyé argentin la semaine dernière et a appelé au départ de ses ressortissants. Téhéran affirme que les membres iraniens de l’équipage sont à bord de l’avion conformément aux réglementations internationales de l’aviation.

Luc Michel, géopoliticien, nous donne plus d’explications.

* RADIO.LUCMICHEL

https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

* LUCMICHEL-TV

https://vk.com/lucmicheltv

Posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français | Commentaires fermés