#LUC MICHEL CONFIDENTIEL/ CES MULTINATIONALES OCCIDENTALES QUI FINANCENT LE TERRORISME DJIHADISTE : LE DESSOUS DES CARTES DU CAS FRANCAIS LAFARGE

LM.CONFI - Lafarge inculpé (2018 06 28) FR (1)

LA SUITE DE L’ENQUETE DE LUC MICHEL :

TOUT CE QUE DISENT ET SURTOUT NE DISENT PAS LES MEDIAS DE L’OTAN (DONT LA SELECTIVITE POSE QUESTION) …

Luc MICHEL/ 2018 06 28/

Avec FranceInfo – AFP – Le Point – Mediapart – PCN-SPO/

Syrie : la société Lafarge mise en examen,

notamment pour complicité de crimes contre l’humanité

L’AFFAIRE EN BREF :

AU CŒUR DU « SCENARIO DU DIABLE »

Le cimentier Lafarge avait missionné un intermédiaire pour obtenir de l’EI des laissez-passer pour ses employés aux check-points en Syrie en 2013 et en 2014, afin de maintenir en activité une cimenterie située à Jalabiya, à 150 kilomètres au nord-est d’Alep. La société française avait aussi bénéficié de l’intervention d’intermédiaires et de négociants visant à lui vendre du pétrole raffiné par les djihadistes. L’EI avait fini par prendre le contrôle du site en septembre 2014.

Après une plainte de Bercy, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire en octobre 2016 sur le groupe, soupçonné d’avoir enfreint les sanctions édictées par l’Union européenne contre le régime de Bachar Al-Assad (sic) et plus généralement l’interdiction de toute relation avec les organisations terroristes présentes en Syrie. L’enquête devait révéler la collaboration de Lafarge avec la DGSE (les SR français) et des accusations du même type contre le Quai d’Orsay et le ministre Fabius …

* Sur le « scénario du diable »,

Lire mon interview pour SITA :

INTERVIEW DE LUC MICHEL PAR LE SITE ARABE ‘SITA INSTITUTE’ : DJIHADISMES – TERRORISME – IMMIGRATION. QUAND L’AGENDA PROCHE-ORIENTAL S’IMPOSE EN EUROPE …

sur http://www.eode.org/eode-think-tank-interview-de-luc-michel-par-le-site-arabe-sita-institute-djihadismes-terrorisme-immigration-quand-lagenda-proche-oriental-s/

LES DESSOUS SALES DE L’AFFAIRE LAFARGE (1) :

HUIT CADRES DÉJÀ MIS EN EXAMEN DONT UN CADRE DU FN !!!

Dans ce cadre, plusieurs responsables du groupe ont été entendus par les enquêteurs des douanes judiciaires. Eric Olsen, patron de LafargeHolcim (Lafarge a fusionné avec l’industriel suisse Holcim en 2015), a annoncé sa démission fin avril, sous la pression de son conseil d’administration. Huit cadres ou anciens dirigeants de Lafarge sont déjà mis en examen pour avoir financé des groupes terroristes, et/ou pour avoir mis en danger leurs salariés syriens. Parmi ceux-ci, un cadre et ex-candidat du FN impliqué dans les négociations de Lafarge avec l’organisation Etat islamique

Selon Mediapart, le directeur sûreté du cimentier, Jean-Claude Veillard, était à la même période cinquième sur la liste du trésorier du parti frontiste, Wallerand de Saint-Just, lors des municipales à Paris en 2014. Marine Le Pen place la lutte contre le terrorisme et ses financements au cœur de son programme pour la présidentielle. Pourtant, l’un de ses anciens candidats et fervent soutien est également l’un des dirigeants du groupe Lafarge, qui s’est approvisionné auprès de l’organisation Etat islamique (EI) en Syrie et lui a payé des taxes.

Jean-Claude Veillard, directeur sûreté du cimentier, est en effet impliqué dans cette affaire.

Selon les informations publiées mercredi 3 mai 2017 par Mediapart, M. Veillard est également « un militant d’extrême droite engagé ». Lors des élections municipales de mars 2014 à Paris, « il fut cinquième sur la liste du candidat du Rassemblement Bleu Marine, Wallerand de Saint-Just, qui est actuellement le trésorier de la campagne présidentielle de Marine Le Pen ». A la même époque, ajoute le site d’information, Lafarge négociait avec l’EI. Comme Le Monde l’avait déjà souligné, Mediapart, s’appuyant sur des documents et des témoignages, fait état de la « parfaite connaissance [de M. Veillard] des tractations qui ont eu cours, en 2013 et 2014, entre la multinationale et l’EI ».

LES DESSOUS SALES DE L’AFFAIRE LAFARGE (2) :

LES POSITIONS TRES ACROBATIQUES DE ME BOURDON

L’ONG Sherpa a pour sa part déposé une plainte pour des faits de financement du terrorisme, de complicité de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité et de mise en danger délibérée d’autrui.

A un moment de l’affaire Lafarge, on voir donc surgir l’omniprésent Me Bourdon et sa galaxie d’Ong, dont Sherpa, liées aux Réseaux Sorös. Ces ONG accusent Lafarge d’avoir financé L’EI en Syrie. Le cimentier Lafarge est alors visé par la plainte de deux ONG et d’anciens employés qui l’accusent d’avoir financé le groupe jihadiste Etat islamique (EI) pour maintenir, en pleine guerre, l’activité d’un site en Syrie :

* Voir sur :

https://www.dailymotion.com/video/x524s40

En ce début 2018, on voit à nouveau Me Bourdon intervenir dans le dossier de Daech … Il est alors devenu l’avocat de djihadistes français capturés et poursuivis en Irak !

* Voir sur :

http://www.leparisien.fr/faits-divers/djamila-boutoutaou-djihadiste-jugee-en-irak-pitie-aidez-moi-a-rentrer-en-france-17-04-2018-7669521.php

A savoir que Sorös, qui n’est pas le « philanthrope » (sic) présenté par l’officine de désinformation ‘Wikipedia’, mais a amassé, par la spéculation sur les monnaies, la constitution d’un « empire minier » en Amérique Latine et en Afrique et l’ingénierie fiscale, une fortune de 34 milliards de dollars ! Sorös, dont la main droite (celle du financier) n’ignore rien de ce que fait la gauche (les soi-disant Ong), est engagé dans une guerre économique, et notamment une guerre des mines en Afrique, où il tire à boulets rouges sur les intérêts économiques français et en particulier ceux de la Françafrique …

« Grise est la théorie. Mais vert est l’arbre de la vie » disait le vieux Goethe …

LAFARGE INCULPE COMME PERSONNE MORALE

L’entreprise est poursuivie pour violation d’un embargo, mise en danger de la vie d’autrui, financement d’une entreprise terroriste et complicité de crimes contre l’humanité.  Convoquée ce jeudi 28 juin en tant que personne morale, la société Lafarge a été mise en examen dans l’affaire de financement de terrorisme présumé en Syrie, a appris franceinfo de source judiciaire.

Lafarge SA est poursuivie des chefs de violation d’un embargo, mise en danger de la vie d’autrui, financement d’une entreprise terroriste et complicité de crimes contre l’humanité. Cette mise en examen est conforme aux réquisitions du parquet. La personne morale mise en examen a été placée sous contrôle judiciaire comprenant une caution de 30 millions d’euros.

LafargeHolcim « prend acte » de la mise en examen de l’entreprise en France et annonce son intention de faire appel. Le groupe reconnaît « un manque de supervision » (sic) qui ne lui a « pas permis d’identifier les manquements » (resic) survenus en Syrie, mais précise qu’il fera appel « des infractions reprochées » devant la chambre de l’instruction.

DES FONDS VERSÉS À DES GROUPES ARMÉS DONT L’ORGANISATION ETAT ISLAMIQUE

Lafarge SA, la holding actionnaire de la filiale syrienne, était convoquée jeudi devant les juges d’instruction. Lafarge a reconnu avoir versé 13 millions d’euros à des groupes armés, dont l’organisation État islamique, pour faire tourner son usine de Jalabiya (Syrie) en pleine guerre, et au moins jusqu’à sa prise par le groupe terroriste en septembre 2014. Les juges n’excluent pas que les fonds versés par le cimentier à Daech aient pu financer les attentats de 2015 à Paris. En janvier dernier, les magistrats ont accepté que l’association Life for Paris, qui regroupe des victimes du 13 Novembre et leurs proches, soit partie civile dans ce dossier.

LUC MICHEL/ ЛЮК МИШЕЛЬ/

CONFIDENTIEL

_____________________________

Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /

PROFIL FACEBOOK https://www.facebook.com/LUC.MICHEL.PCN

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE FACEBOOK https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

WEBSITE http://www.lucmichel.net/

BLOG http://www.scoop.it/t/luc-michel-le-blog

LM OFFICIAL INTERNATIONAL FAN CLUB

https://www.facebook.com/groups/LUCMICHEL.OfficialFanClub/

- LM.CONFI - Lafarge inculpé (2018 06 28) FR (3) LM.CONFI - Lafarge inculpé (2018 06 28) FR (4)

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.