# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ MOSCOU DENONCE LES RELENTS « HITLERIENS » DU DISCOURS DE L’UNION DITE « EUROPEENNE », LE BRAS POLITIQUE DE L’OTAN, CONTRE LA RUSSIE

LM.GEOPOL - III-2021-1401 hitlériens ukraine (2022 03 26) 1

Le Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
de LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ)/
2022 03 24
Série III/1401
Avec AFP/

« Ils ne cachent pas leurs objectifs : détruire, casser, anéantir, étouffer l’économie et la Russie dans son ensemble »
- Ministre Sergueï Lavrov

Le chef de la diplomatie russe a estimé vendredi que les dirigeants européens tenaient un discours aux relents « hitlériens » contre la Russie, visée par de lourdes sanctions en raison de son offensive en Ukraine. « On nous a déclaré une véritable guerre hybride totale. Ce terme (de guerre totale, ndlr) qu’utilisait l’Allemagne hitlérienne est désormais prononcé par beaucoup de politiciens européens lorsqu’ils expliquent ce qu’ils veulent faire de la Russie », a dit Sergueï Lavrov, lors d’une réunion avec des représentants d’une fondation diplomatique russe. « Ils ne cachent pas leurs objectifs : détruire, casser, anéantir, étouffer l’économie et la Russie dans son ensemble », a ajouté le ministre des Affaires étrangères.

La Russie, depuis qu’elle a fait entrer des dizaines de milliers de soldats en Ukraine, est visée par des sanctions occidentales d’une ampleur sans précédent qui ont déjà affecté entre autres le système financier, la chaîne logistique, la monnaie et l’inflation.

MOSCOU CONSIDERE ELLE ETRE EN LUTTE EN UKRAINE CONTRE DES « NEO-NAZIS ».

Le rôle central de l’URSS pour vaincre l’Allemagne d’Hitler en 1945 est au cœur de l’identité nationale russe et du discours patriotique de Vladimir Poutine. Le président russe avait déjà utilisé des termes rappelant les nazis en parlant des Occidentaux, dénonçant leur « blitzkrieg » économique ou encore comparé leurs sanctions à des « pogroms antisémites ».

ALLER PUS LOIN :
LA VRAIE NATURE DU REGIME DE KIEV

* Pas de nazis en Ukraine pro-Otan disent Macron, Bhl, Glucksman, l’ambassade d’Allemagne en Israël ?
Voici le bataillon nazi Azov, coeur de la Garde nationale ukrainienne. Zelenski vendredi dernier à nommé gouverneur d’Odessa le commandant du bataillon Aidar, un autre groupe néonazi. Kiev à proclamé héros national Stepan Bandera, le chef des nazis ukrainiens en 1941-44, grand massacreur de juifs, russes et polonais !

* Comment Le Monde (Réseaux Soros) tente de legitimer le Bataillon Azov qui ne serait plus nazi : les journalopes de l’Otan sont prêts à toutes les ignominies !
https://www.lemonde.fr

* Oui par ses méthodes anti-democratiques le Régime Zelenski est dans la ligne directe des méthodes dictatoriales de la Junte de kiev !
Ça une démocratie ?
https://www.liberation.fr/checknews/volodymyr-zelensky-a-t-il-suspendu-onze-partis-dopposition-ukrainiens-20220324_32PCSM7A4NGN7KF7OQN7OSHMYM/

GUERRE EN UKRAINE : LA COMPARAISON DE ZELENSKI SUR LA SHOAH FAIT POLEMIQUE EN ISRAËL !

Dans un discours retransmis sur grand écran dans la métropole israélienne de Tel-Aviv, le président ukrainien a estimé que l’invasion russe de l’Ukraine était une tragédie pour « les juifs et le monde entier », en traçant des parallèles avec la Shoah, le génocide juif pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce parallèle a été diversement apprécié dans l’État hébreu.

LE PARALLELE DIVISE LES ISRAELIENS.
Évoquant ses propres racines juives devant la Knesset, Volodymyr Zelenski a évoqué la « solution finale » menée par la Russie contre son pays. Le président ukrainien a dressé une comparaison entre la situation que vit son peuple et celle qu’a vécue le peuple juif lors de la Seconde Guerre mondiale.

Propos polémiques :
Le génocide s’est déroulé également sur le sol ukrainien, a rappelé Yoaz Hendel un ministre du gouvernement de Naftali Bennett. Mais cette comparaison n’a pas été du goût de tous les Israéliens, qui y voient là une banalisation de la Shoah et même une forme de négationnisme. Pour la droite israélienne, le président ukrainien est allé trop loin dans son analogie avec l’Holocauste, surtout lorsqu’il a prononcé deux mots : « Solution finale ».

DES PROPOS QUI NE PASSENT PAS ET OUBLIENT LA PARTICIPATION DES BENDERISTES AU GENOCIDE JUIF

Autre propos du président, lui-même d’origine juive, qui ne passe pas : « Il y a quatre-vingts ans, les Ukrainiens ont fait leur choix. Ils ont sauvé des juifs. » Ici, la journaliste précise : « Entre 1 et 1,5 million de juifs ont été assassinés sur le sol ukrainien par les nazis, et cela n’aurait pas été possible sans la coopération de la population locale. Sans oublier que de nombreux camps d’extermination nazis avaient des gardes ukrainiens – comme John Demjanjuk, qui a servi au camp de la mort de Sobibor et a été condamné pour son rôle dans le meurtre de 27.900 Juifs. » John Demjanjuk, devenu citoyen américain en 1958, était ukrainien.

Enfin, Sima Kadmon rappelle que « l’antisémitisme et les pogroms étaient répandus » bien avant l’occupation nazie de l’Ukraine. Ainsi, entre 1917 et 1921, le pogrom de Petlioura, un predécesseur de Bendera, causa la mort d’entre 50.000 et 100.000 Juifs à Lviv et Khodorkiv. « Dommage que Volodymyr Zelensky ne se soit pas contenté de demander de l’aide à la Knesset plutôt que de déformer l’histoire », note la journaliste …

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou, Téhéran et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ)

WEBSITE http://www.lucmichel.net/
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
LUC-MICHEL-TV https://vimeo.com/lucmicheltv
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE http://www.eode.org/

LM.GEOPOL - III-2021-1401 hitlériens ukraine (2022 03 26) 2 LM.GEOPOL - III-2021-1401 hitlériens ukraine (2022 03 26) 3

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.