# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ PENDANT LA PANDÉMIE, LE YÉMEN EST TOUJOURS À FEU ET À SANG ! (LES GUERRES DU CORONAVIRUS)

LM.GEOPOL - Ryad bombarde le Yemen (2020 07 05) FR  1 (1)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2020 07 05/

Pas de trêve pour les yéménites pendant la pandémie !
La coalition dirigée par l’Arabie a lancé, ce mercredi 1er juillet, une large offensive militaire contre différentes régions du Yémen, a annoncé la télévision officielle saoudienne. Cette opération d’envergure intervient alors que l’ONU, fort naïvement, appelle à la cessation des hostilités dans le monde.

REPRESAILLES MASSIVES DE L’ARABIE SAOUDITE CONTRE LES HOUTHIS

Un déluge de bombes s’est abattu sur le Yémen. L’Arabie saoudite annonce avoir lancé ces bombardements « en représailles aux attaques menées par les rebelles houthis ces dernières semaines en territoire saoudien ». Riyad est à la tête d’une coalition militaire de pays arabes. Officiellement cette alliance intervient à la demande des autorités yéménites, mais elle est également responsable du chaos humanitaire dans ce pays. Les principaux fiefs houthis, Sanaa la capitale, et Saada, ville du nord du Yémen sont écrasées sous les bombes de l’aviation saoudienne. Sur leur chaine de télévision, Al Massirah, les rebelles houthis parlent de « dizaines de raids aériens et de plusieurs victimes ».

Dans cet affrontement qui dure depuis cinq ans, les deux camps se rendent coup pour coup. Cette opération militaire saoudienne, intervient en réponse aux agressions houthies, explique depuis Riyad, le colonel saoudien Turki al-Maliki porte-parole de la coalition arabe. Les rebelles tirent régulièrement des missiles balistiques et lancent des drones armés en territoire saoudien.

Le Royaume, les accuse d’ailleurs d’être soutenus par son grand ennemi régional : l’Iran. Afin de couper les liens entre la République islamique et les Houthis, Riyad impose au Yémen un triple embargo : terrestre, maritime et aérien. Entre bombardements et blocus, la population est prise au piège. Selon les Nations unies, le pays subit la pire crise humanitaire au monde.

LE BAIN DE SANG CONTINUE AU YEMEN

La télévision yéménite AlMasirah a fait état de ces raids aériens, dans la journée comme de nuit, contre la capitale Sanaa, Ma’reb (centre), Jawf (nord), Bayda (centre), Hajjah (nord) et Saada (nord). « Une fillette et une femme âgée ont été tuées et six autres blessés suites aux frappes ayant visé Saada », a rapporté le correspondant d’AlMasirah. De son côté, Mohammad Abdel Salam, chef de la délégation nationale et porte-parole d’Ansarullah, a réitéré « le droit du peuple yéménite de se défendre et de se tenir aux côtés de l’armée et des comités populaires d’Ansarullah dans les opérations douloureuses qu’ils mènent pour contrer le blocus et les raids ennemis ». Il a critiqué « le mutisme arabe et international face au blocus et raids criminels contre Sanaa et autres provinces yéménites, au moment où l’ONU et autres parties haussent directement le ton quand le peuple yéménite exerce son droit de riposte aux crimes saoudiens ». Voilà pourquoi, ajoute-t-il, « face à cette politique de deux poids deux mesures, nous assurons que notre peuple se tient derrière l’armée et Ansarullah qui mèneront leurs opérations les plus douloureuses contre l’ennemi ».

IL CONVIENT DE NOTER QUE L’AVIATION SAOUDIENNE, A MENE DEPUIS MERCREDI MATIN PLUS DE 57 FRAPPES CONTRE DIFFERENTES PROVINCES DU PAYS …

Sur un autre plan, les partisans du président démissionnaire, réfugié en Arabie, ont manifesté dans la province de Taez (sud) pour appeler Ryad à sa libération. Selon eux, « Hadi et les membres de son gouvernement sont assignés à résidence à Ryad, depuis le déclenchement de l’offensive saoudienne contre le Yémen, en mars 2015 », a rapporté le quotidien AlQuds al-Arabi. Les protestataires ont également scandé des slogans contre « l’occupation saoudo-émiratie des provinces de Socotra, Mohra, Chabwa et Aden ». Ils ont également rejeté « les transgressions massives commises par les milices pro-émiraties dans les régions méridionales et ce, en complicité avec l’Arabie ».

(Sources : AFP – Perspectives – EODE Think Tank)

# L’ANALYSE DE REFERENCE SUR
LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY :

LE ‘VIETNAM’ DES SAOUDS. YÉMEN LA SECONDE GUERRE CHAUDE DU PROCHE-ORIENT APRES LA SYRIE.
sur http://www.lucmichel.net/2017/12/13/luc-michels-geopolitical-daily-le-vietnam-des-saouds-yemen-la-seconde-guerre-chaude-du-proche-orient-apres-la-syrie/

Photo :
Un homme se tient sur les débris d’un bâtiment bombardé par la coalition arabe menée par Riyad, à Sanaa, le 2 juillet 2020.

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/
________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/ 
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
LUC-MICHEL-TV https://vimeo.com/lucmicheltv
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE http://www.eode.org/ 
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/

LM.GEOPOL - Ryad bombarde le Yemen (2020 07 05) FR  2

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.