# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ UN PISTOLET BRAQUE SUR LA TEMPE DE L’IRAN : LE GROUPE AERONAVAL USS BOXER DANS LE GOLFE PERSIQUE

030127-N-1352S-033

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2018 06 27/

La géopolitique, c’est avant tout un rapport de puissance, militaire, économique, industrielle et technologique. La plupart des observateurs l’oublient, surtout au Proche-Orient et en Afrique. Depuis l’implosion de l’URSS en 1990-91, il n’y a qu’une seule superpuissance mondiale et ce sont hélas, trois fois hélas, les USA. Ses adversaires sont de grandes puissances, la Chine et la Russie, mais de grandes puissances régionales. Ce sont des pions (la Chine de 1949, la Russie de 1991-99) qui voudraient passer à dame.

LES THESES SUR LE « DECLIN AMERICAIN » SONT HELAS OBSOLETES !

Et les analyses qui évoquent le passage à un monde multipolaire pêchent par cécité géopolitique. Nous sommes toujours sous Trump dans un monde et un temps américains, où Washington détient le « big stick » qu ‘évoquait déjà avant 1914 un Theodore Roosevelt (oncle de Franklin, deux présidents en trois décennies, issus d’une famille aristocratique WASP, venue de Wallonie et des Pays-Bas … Vous avez dit « alternance » ?) (1). Et peut en même temps s’en prendre au Venezuela, à l’Iran, à la Russie, à la Syrie, à six états africains (dont le Soudan et le Cameroun), à la Corée du Nord, à Honk-Kong. Et déclencher deux guerres économiques avec l’Union Européenne et la Chine !

Les thèses dites « déclinistes » (Emmanuel Todd ou Toni Negri et leurs plagiaires néofascistes en France) sont devenues obsolètes avec les USA leaders de la production des hydrocarbures de schiste, devenus à vitesse rapide entre septembre 2015 et l’avènement de Trump le leader du « nouveau marché du pétrole ». L’Amérique a les moyens de son ambition : « faire du XXIe siècle un nouveau siècle américain ». Avec ses 14 porte-avions, ses porte-hélicoptères et ses 360 grands navires de surface, les USA n’ont pas de concurrent. Les autres – Russie, Chine, Inde, Grande-Bretagne et France – ont chacun un porte-avion. Et le programme de Trump prévoit de passer à 440 grands navires, le président militariste (et pas isolationniste) ayant lancé en 2017 le 14e porte-avion US !

L’USS BOXER, AVEC SON GROUPE NAVAL, SUR LES COTES DE L’IRAN POUR “UNE GUERRE COURTE” (DIXIT TRUMP) ?

Je ne suis pas de ceux qui croient à une guerre contre l’Iran, hors guerre économique et déstabilisation. Mais tout reste possible avec les faucons qui dirigent à Washington, les Bolton, Pompeo, Cirill Sarvor (le Monsieur Afrique de Trump), Jared Kouchner et Mike Pence (de l’aile radicale du Lobby pro-israélien AIPAC) et cie !

La presse israélienne jette à pleins seaux de l’huile sur le feu, annonçant que ce « Jeudi 27 juin, Téhéran devrait respecter son ultimatum et commencer à accélérer l’enrichissement d’uranium en violation du plafond de 300 kilos fixé par l’accord nucléaire de 2015, renforçant ainsi les tensions avec les États-Unis. L’Organisation Iranienne de l’énergie atomique a annoncé mercredi que le niveau d’enrichissement de 3,67% devrait être porté à 20%, ce qui est beaucoup plus proche de la qualité des armes nucléaires. Le président Donald Trump et de hauts responsables américains ont, à plusieurs reprises, averti que l’Iran ne serait pas autorisé à acquérir une arme nucléaire » (dixit le ‘Times of Israel’).

Interrogé mercredi dans un entretien avec ‘Fox Business Network’, l’influente TV des Neocons, sur le déclenchement d’une guerre, Trump a répondu: « J’espère que nous n’aurons pas à le faire, mais nous sommes dans une position très forte si quelque chose devait se produire. Je ne parle pas de bottes présentes sur le terrain », a-t-il déclaré. « Je dis juste que si quelque chose devait se passer – cela ne durerait pas très longtemps. »

LE USS BOXER : UN GROUPE AERONAVAL EXPEDITIONNAIRE

Néanmoins, au cours des derniers jours, le USS Boxer, avec son groupe aéronaval expéditionnaire (c’est çà aussi la superpuissance américaine, la capacité à se projeter rapidement) a pris position en face des côtes de l’Iran, transportant quelque 2.200 soldats de la 11 e Unité expéditionnaire des Marines. Le groupe de frappe de ce porte-hélicoptère comprend également deux navires de transport de péniches de débarquement amphibies, l’USS John P. Murtha et l’USS Harpers.

Ce groupe est conçu « pour exécuter des débarquements amphibies de troupes sur les rivages ennemis et les évacuer à la fin de leur mission ». Sur le pont du Boxer se trouve l’avion de frappe ‘AV-8B Harrier II’ doté d’une capacité de décollage vertical, des hélicoptères de transport et des hélicoptères portant des missiles anti-navires ‘Sea Sparrow’.

« Le déploiement du groupe de frappe Boxer et d’une force maritime face à la côte iranienne a pour but d’informer Téhéran que l’administration Trump est prête pour une réponse immédiate en cas de nouvelles menaces ou provocations de la part de la République islamique – que ce soit en renforçant l’enrichissement d’uranium pour ses activités nucléaires de son programme » ou des frappes sur des cibles pétrolières américaines et alliées dans le golfe Persique », dit Washington.

« L’USS BOXER ARRIVE DANS LES EAUX D’OPERATIONS DE LA 5EME FLOTTE AU MILIEU DES TENSIONS AVEC L’IRAN » (DIXIT ‘STARS ANS STRIPES’, LE JOURNAL DE L’US NAVY)

Que dit le jornal de l’US Navy (ce 24 juin) ?
« Le 15 juin 2019, le navire d’assaut amphibie USS Boxer transite dans la mer d’Andaman. Le groupe des Boxer Amphibious Ready et la 11ème unité de marine expéditionnaire sont arrivés dans la zone d’opérations de la 5ème Flotte américaine, le 24 juin 2019, pour libérer le Kearsarge ARG et le 22ème MEU (…) des milliers de marins et de marines naviguent depuis lundi dans les eaux où mouille la 5e flotte, en tant que groupe d’assaut amphibie dirigé par l’USS Boxer déployé dans la région, où des tensions éclatent entre les Etats-Unis et l’Iran (…) Bien que la 5ème flotte ait refusé de commenter ce que l’USS Boxer ferait en ce qui concerne l’Iran, le commandant de son escadron aérien, le capitaine Brad Arthur, a déclaré dans un communiqué que le groupe était “prêt à faire face à toute crise dans le cadre d’opérations militaires“. »

« Le Boxer, qui transporte la 11e unité expéditionnaire de la marine et un escadron d’hélicoptères de combat, était accompagné du dock de transport amphibie USS John P. Murtha et du navire amphibie de débarquement, l’USS Harpers Ferry », a annoncé l’US Navy dans un communiqué. « Le groupe Boxer a quitté San Diego le 1er mai et a opéré dans les océans Pacifique et Indien », selon le communiqué. La zone de responsabilité de la 5ème flotte, basée à Bahrein, comprend une grande partie du Moyen-Orient.

LE RISQUE D’UNE ETINCELLE AVEC DES INCENDIARES A LA MAISON BLANCHE …

Les relations entre l’Iran et les États-Unis, déjà tendues, se sont détériorées la semaine dernière lorsqu’un drone de surveillance américain a été abattu par le corps des Gardiens de la révolution islamique iraniens. Les Iraniens ont déclaré que l’avion sans pilote RQ-4 Global Hawk « était entré dans son espace aérien » (ce que confirme Moscou), mais les États-Unis ont insisté pour dire que l’attaque s’est produite lorsque le drone survolait les eaux internationales (ce qu’appuient Paris et Londres). « Les États-Unis étaient sur le point de lancer une frappe de représailles, mais ils s’en sont abstenus quelques minutes auparavant », déclare Trump. Le président Donald Trump a déclaré ce vendredi dans une interview à la télévision qu’il avait « annulé les frappes après avoir appris que 150 personnes pourraient mourir ».

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo est arrivé dimanche en Arabie saoudite pour des entretiens avec des dirigeants saoudiens au sujet « d’une coalition mondiale contre l’Iran », a rapporté lundi l’Associated Press. Pompeo devait « également se rendre aux Émirats arabes unis », selon le rapport de l’AP. « Nous discuterons avec eux de la manière de nous assurer que nous sommes tous alignés stratégiquement et de la manière de bâtir une coalition mondiale, une coalition qui comprend non seulement les États du Golfe, mais également l’Asie et l’Europe, et qui comprend ce défi, alors qu’il faut s’apprêter à lutter contre le plus grand pays parrain du terrorisme » (sic), a déclaré Pompeo à propos de l’Iran à des journalistes à Washington avant son départ, selon AP.

Dans le même temps, le commandant de la marine iranienne, le contre-amiral Hossein Khanzadi, a déclaré lundi que les « forces iraniennes n’hésiteraient pas à abattre davantage de drones de surveillance américains ». Une « réponse écrasante peut toujours être répétée, et l’ennemi le sait », a déclaré Khanzadi, selon l’agence de presse iranienne Tasnim.

(Sources : The Times of Israel – Stars ans stripes – Associated Press – Tasnim – EODE Think Tank)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

Photos :
Le 15 juin 2019, le navire d’assaut amphibie USS Boxer transite dans la mer d’Andaman. Le groupe ‘USS Boxer Amphibious Ready’ et la 11ème unité de marine expéditionnaire sont arrivés dans la zone d’opérations de la 5ème Flotte américaine, le 24 juin 2019 …

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/
________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/ 
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
LUCMICHEL.ORG-TV https://vimeo.com/lucmichelorgtv
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE http://www.eode.org/ 
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/

LM.GEOPOL - Uss boxer en mer rouge (2019 06 27) FR (2) LM.GEOPOL - Uss boxer en mer rouge (2019 06 27) FR (3) LM.GEOPOL - Uss boxer en mer rouge (2019 06 27) FR (4)

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.