# RADIO.LUCMICHEL/ PCN- НОП/ GEOPOLITIQUE ANTI-NATO/ LUC MICHEL: DERRIERE L’HYPOCRISIE DE MACRON ET LE DRIAN, LA FRANCE ET L’OTAN SONT BIEN EN GUERRE CONTRE LA RUSSIE !

Ecoutez sur :
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-pcn-nop-geopolitique-anti-nato-luc-michel-derriere-lhypocrisie-de-macron-et-le-drian-la-france-et-lotan-sont-bien-en-guerre-contre-la-russie-126587/

Les caricatures partagées sur Twitter par l’ambassadeur de Russie en France lui ont valu une convocation au Quai d’Orsay. Malgré sa suppression, la caricature n’a pas fini de faire parler d’elle. Le ministère des Affaires étrangères a décidé de convoquer l’ambassadeur de Russie après la publication sur Twitter de deux caricatures. “Ces publications sont inacceptables. Nous l’avons dit clairement aujourd’hui à l’ambassadeur de Russie”, Alexeï Mechkov, a déclaré le Quai d’Orsay, en pleine crise entre la Russie et les Occidentaux autour de son offensive en Ukraine.

Rapidement supprimé, le dessin qualifié de “honte” par le secrétaire d’État aux affaires européennes, Clément Beaune, a tout de même eu le temps de créer un tollé après sa mise en ligne.
Sur une première caricature , on peut distinguer deux hommes, l’un représentant les États-Unis et l’autre “l’empire européen”, injecter des doses de “russophobie”, de “néo-nazisme”, de “sanctions” et de “Covid-19″ à un corps endolori représentant l’Europe. Une représentation de l’Europe qui a déjà été victime de l’Otan et de la “cancel culture” à en croire les autres seringues présentes en bas sur le dessin. L’autre dessin montre des Européens à genoux léchant les fesses de l’Oncle Sam et porte la mention en anglais “La solidarité européenne telle qu’elle est”.

“J’espère que cette faute ne se reproduira pas” commente Macron
“Nous nous efforçons de maintenir un canal de dialogue exigeant avec la Russie” mais ces “agissements sont parfaitement inappropriés”, a-t-on ajouté au Quai d’Orsay. L’ambassade de Russie, jointe par l’AFP, a confirmé que “la question du tweet publié avait été évoquée, parmi d’autres points” lors de l’entretien vendredi matin. L’ambassadeur de Russie a de son côté “attiré l’attention de nos collègues français sur les provocations et les actes de vandalisme envers les représentations diplomatiques russes en France”, a-t-elle ajouté. Emmanuel Macron a également réagi à cette affaire de caricature à l’issue du Conseil européen ce vendredi soir. “J’espère que cette faute ne se reproduira pas. Nous l’avons exigé”, a précisé le chef de l’État. “Ces publications sont inacceptables, nous croyons au dialogue mais dans le respect, a-t-il aussi commenté en reprenant les qualificatifs précédemment employés par le Quai d’Orsay.
L’AMBASSADEUR DE RUSSIE INTENTE UNE ACTION EN JUSTICE CONTRE UN JOURNAL ITALIEN POUR UN ARTICLE SUGGÉRANT LA MORT DE POUTINE :

L’ambassadeur de Russie en Italie, Sergueï Razov, a déposé vendredi une plainte contre le journal italien La Stampa après la publication d’une analyse suggérant de tuer le président russe Vladimir Poutine comme moyen d’arrêter l’invasion russe de l’Ukraine. L’analyse, intitulée « Si tuer Poutine est la seule issue », a déclaré que tuer le président russe pourrait être la seule option si toutes les autres sont épuisées, a rapporté Reuters. Razov pensait que le média italien tolérait et sollicitait qu’un crime se produise à partir de son analyse, selon Reuters. « Inutile de dire que cela va à l’encontre des règles du journalisme et de la morale », a déclaré l’ambassadeur de Russie aux journalistes.
« Nous ne prenons pas de leçons d’un régime illibéral qui massacre l’humanité et la vérité », a déclaré Massimo Giannini, selon Reuters.

L’ANALYSE INTERVIENT ALORS QUE LA SÉNATRICE LINDSEY GRAHAM (R-S.C.) A ÉTÉ CRITIQUÉE À PLUSIEURS REPRISES POUR AVOIR APPELÉ À L’ASSASSINAT DE POUTINE.

Lors d’une conférence de presse plus tôt ce mois-ci, un journaliste lui a demandé s’il maintenait toujours ses précédents commentaires appelant à tuer Poutine. « Oui, j’espère qu’il sera éliminé d’une manière ou d’une autre », a déclaré Graham. « Je me fiche de la façon dont ils le font sortir. Peu m’importe si nous l’envoyons à La Haye et le jugeons. Je veux juste qu’il parte. Oui, je suis enregistré », a ajouté Graham. « Et si [le regretté sénateur] John McCain était ici, il dirait la même chose, je pense. »

Écoutons l’analyse de Luc Michel, géopoliticien, à ce sujet.

* RADIO.LUCMICHEL
https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/
* LUCMICHEL-TV
https://vimeo.com/lucmicheltv
* PCN-TV
https://vimeo.com/pcntv
* PCN-TV YouTube (Archives 2009-2016) :
https://www.youtube.com/user/PCNTVnetwork

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS, * Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.