# RADIO.LUCMICHEL/ PCN-НОП/ GEOPOLITIQUE ANTI-NATO/ LUC MICHEL : LE REFERENDUM, ARME POPULAIRE DE LA DEMOCRATIE DIRECTE EN MARCHE : LES AUTODETERMINATIONS DE DONETSK, LOUGANSK, KHERSON ET ZAPOROJA

Ecoutez sur (le son commence après 55’):
https://www.podcastics.com/podcast/episode/radiolucmichel-pcn-nop-geopolitique-anti-nato-luc-michel-le-referendum-arme-populaire-de-la-democratie-directe-en-marche-les-autodeterminations-de-donetsk-lougansk-kherson-et-zaporoja-205332/

Les référendums ont parlé. De nouvelles armes américaines pour l’Ukraine et les forces de réserve russes sont en route vers les fronts de bataille.
Luc Michel, géopoliticien, nous donne plus d’explications.

RÉFÉRENDUMS: MOSCOU AFFIRME QUE LES RÉGIONS ONT FAIT UN « CHOIX LIBRE EN FAVEUR DE LA RUSSIE »
P.B.

La diplomatie russe a affirmé ce mercredi que les quatre régions ukrainiennes sous contrôle de Moscou avaient fait « un choix libre en faveur de la Russie » en votant en faveur de leur annexion lors de référendums dénoncés par Kiev et ses alliés occidentaux. « Les résultats de ce plébiscite parlent d’eux-mêmes: les habitants du Donbass, de Kherson et de Zaporijjia ne veulent pas retourner à leur vie d’avant et ont fait un choix conscient et libre en faveur de la Russie », a affirmé le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.
Selon la diplomatie russe, les habitants ces régions « n’avaient pas d’autre alternative », alors que Moscou accusait Kiev, pour justifier son offensive, de préparer la répression des populations russophones d’Ukraine. »Le résultat logique (…) a été la décision des habitants du Donbass, de Kherson et de Zaporijjia de demander la protection de la Russie », a assuré le ministère. Reprenant la rhétorique employée pour justifier son offensive, Moscou a de nouveau assuré que « la population du Donbass a été soumise à une extermination systématique et cynique » par les forces de Kiev depuis le début de la guerre avec les séparatistes prorusses en 2014.

«À TRAVERS CES REFERENDUMS, LA RUSSIE VIENT DE SIGNIFIER QU’ELLE IRA JUSQU’AU BOUT»

Les 4 zones soumises au référendum du 23 au 27 septembre 2022 ont répondu «oui» à l’annexion par la Russie. « Moscou a réussi à montrer qu’elle reprenait la dynamique », explique Florent Parmentier, enseignant à Sciences Po. Les référendumsen faveur du rattachement à la Russie ont obtenu des résultats soviétiques dans les régions de Zaporijjia (93,11%), de Kherson (87,05%), de Lougansk (98,42%) et de Donetsk (99,23%). « La population dans ces régions, particulièrement dans le Donbass, est en colère vis-à-vis des autorités de Kiev pour avoir vu leur territoire bombardé depuis 2014, et ceux-là sont satisfaits de rejoindre la Fédération de Russie ».

* Lire aussi :
De Kherson à Détroit, revoilà le temps des référendums d’autodétermination (VIII) : regards sur les référendums de Novorossiya, la démocratie directe en marche
sur https://www.palestine-solidarite.fr/de-kherson-a-detroit-revoila-le-temps-des-referendums-dautodetermination-viii-regards-sur-les-referendums-de-novorossiya-la-democratie-directe-en-marche/

* RADIO.LUCMICHEL

https://www.podcastics.com/profile/12075-radiolucmichel/

* LUCMICHEL-TV

https://vk.com/lucmicheltv

* PCN-TV

https://vk.com/pcnwebtv

* PCN-TV YouTube (Archives 2009-2016) :

https://www.youtube.com/user/PCNTVnetwork

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS. Bookmark the permalink.

Comments are closed.