# SYRIA COMMITTEES/ ALEP & PALMYRE : SOUTIEN OCCIDENTAL ET ARABE AU TERRORISME EN SYRIE

T4 - Garde Republicaine

SYRIA COMMITTEES – COMITES SYRIE – КОМИТЕТЫ СИРИИ/
ALEP ET PALMYRE : SOUTIEN OCCIDENTAL ET ARABE AU TERRORISME EN SYRIE/
Par Fabrice BEAUR pour Syria Committees / 15.12.2016, 01h00, heure de Moscou /
https://www.facebook.com/syria.committees
https://www.facebook.com/beaur.fabrice

# ALEP … SUITE
Comme nous vous l’indiquions en avant-première hier dans la nuit, l’évacuation convenu des derniers djihadistes d’Alep-Est n’a pas eu lieu. Nous vous indiquions que des combattants chiites irakien et libanais refusaient de laisser passer le convoi. Mais il ne s’agit pas d’une demande particulière mais aussi du gouvernement syrien qui demandait que les bombardements en cours dans la petite poche chiite au nord d’Idlib stoppent.
Devant le refus des islamistes, le transfert fut donc suspendu.
C’est à partir de cette situation que les terroristes d’Idlib ont bombardé Alep-Ouest en faisant des 10 victimes et plusieurs dizaines de blessés. Au même moment, les djihadistes retranchés dans leur dernier quartier d’Alep ont également lancé une offensive désespérée. Deux véhicules suicides qui n’ont pas eu le résultat escompté. Voilà, « l’opposition modéré » que les media occidentaux essayent de nous vendre !
Les combats ont donc repris dans le dernier quartier d’Alep-Est avec une présence terroriste.
Et c’est à ce moment-là que la propagande occidentale se déchaîne avec toute une série d’affirmations grossièrement mensongères. La cohorte des presstitutes dans leur plus grande campagne de tapinage sordide. Mais nous reviendrons dessus dans une explication plus complète très bientôt. Media de l’OTAN, Fabius, Ayrault et autres bobos parisiens vont en prendre pour leur grade !

# AEROPORT T4
Après la reprise de Palmyre, les terroristes de Daesh continuent leur offensive. Ils visent l’aéroport T4 dont la prise leur donnerait le contrôle de tout le centre de la Syrie et se rapprocheraient alors dangereusement de Homs et Damas.
L’Armée arabe syrienne (AAS) a déjà repoussé deux attaques de Daesh sur la base aérienne. L’AAS a également repris le contrôle des collines plus au nord de l’aéroport et d’une base militaire abandonnée.
Mais en même temps, Daesh a pris une nouvelle position au sud. Les djihadistes sont donc en mesure de pouvoir encercler l’aéroport.
Des Forces Tigres de l’AAS sont acheminés ou sont déjà sur le front de la base aérienne. Le Hezbollah libanais envoie également des renforts. Et des Forces spéciales russes viennent d’arriver ce jeudi pour donner un coup de main.
Mais la bataille pour l’aéroport T4 est loin d’être terminé et personne ne peut encore prédire la suite des événements cette nuit ou même demain.
Il semble donc que l’AAS ait décidé ET de répliquer sur le front centre face aux terroristes de Daesh ET de ne pas reporter l’offensive sur Idlib.

# DAMAS
Pendant ce temps-là, l’AAS continue son offensive sur la Goutha orientale à l’Est de Damas. Rien de spectaculaire. Mais les « rebelles islamistes » (sic) de cette poche encerclée et plus particulièrement de la grande ville de Douma semblent se diriger vers un accord de reddition ne voulant pas subir le sort d’Alep-Est. Mais faudra-t-il encore que les groupes djihadistes laissent les « civils » décider. Il va falloir encore des défaites militaires pour qu’affaiblit ils soient obligés de se rendre. Et s’ils veulent être « relocalisés » à Idlib, la seule destination qu’offre le gouvernement syrien, ils vont devoir vite se décider avant que cette dernière ville soit le nouveau théâtre d’affrontement de la guerre contre le terrorisme que mène la République arabe syrienne.

# POSSIBLE DEVELOPPEMENT
Bashar al-Assad a bien précisé ce mercredi dans plusieurs interview à différentes chaînes de télévision russes que non seulement Palmyre ne va pas être abandonné à son sort mais qu’Idlib est la prochaine cible de l’AAS du fait que c’est aujourd’hui le cœur de la campagne terroriste sponsorisée par l’étranger.
Concernant l’offensive foudroyante de Daesh sur Palmyre, le Président de la République Arabe Syrienne a clairement affirmé que cette offensive est arrivée à « point nommé » quand tout le monde regardait vers Alep.
Bashar al-Assad affirme que « la dernière attaque de Daesh il y a quelques jours sur Palmyre avec un grand nombre de combattants, avec des armes sophistiquées que Daesh n’a jamais eu auparavant sur une zone qui dépasse des dizaines de kilomètres, signifie que Daesh a reçu un soutien direct d’Etats. (…)
Il est établi que tout cela ne peut provenir de Mossoul. Comment pourraient-ils apporter de l’artillerie lourde depuis Mossoul ? Que font les avions de guerre américains à Mossoul ou Al-Raqqa ? Le fait est que la grande majorité de ceux-ci [matériel] proviennent d’Al-Raqqa et de Deir Ezzor, soit avec un soutien américain direct ou, dans le meilleur des cas, les Américains savaient, mais ont fermé les yeux et ont quitté le terrain d’opération avec en termes de financement, le soutien de la Turquie, du Qatar et de l’Arabie saoudite. »

Regardez un extrait du dernier interview du Président Bashar al-Assad :
# PCN-TV/ ASSAD: WEST DOESN’T WORRY WHEN TERRORISTS ATTACK PALMYRA & DESTROY HUMAN HERITAGE (RT, 12.14.2016)

 FB

This entry was posted in # ACTU / BREAKING NEWS, # ARTICLES BY LANGUAGES, # X: LEADERSHIP, * Fabrice BEAUR : Compte-rendu des opérations de la guerre anti-terroriste, * Français and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.